fbpx

Bombardées d’ultrasons, « congelées », aspirées par des ventouses… nos rondeurs en voient de toutes les couleurs cette année ! À combiner avec les nouvelles crèmes taille de guêpe et les aide-minceur qui marchent.

LES VENTOUSES QUI DRAINENT

Le principe. Elles aspirent la peau et le muscle sur une zone donnée pour créer un appel de sang. Couramment utilisées en médecine chinoise dans un but thérapeutique, elles rétablissent la circulation de l’énergie vitale du corps, le Qi.

En pratique. « On place les ventouses le long des méridiens correspondant aux organes à traiter », explique Amel Drancourt, diplômée en médecine chinoise et à l’origine du protocole de soin amincissant Yi Shou de la Maison du Tui Na (voir encadré page suivante). Pour déloger les graisses, drainer l’eau et lisser la cellulite par exemple, on fait glisser les ventouses le long d’un méridien situé en bas du dos qui dessert le foie, la rate l’estomac, les reins et les organes du petit bassin.

Les résultats. Dès la troisième ou quatrième séance.

85 € la séance d’une heure.
www.ameldrancourt.fr ; www.lamaisondutuina.fr.

LE FROID QUI FAIT FONDRE

Le principe. La cryolipolyse vise à éliminer la graisse contenue dans les adipocytes par application de froid entre -5 et -9 °C. Cette technique est proposée via différentes marques d’appareils (Cool Sculpting, Cooltech…), mais certains, comme le Cristal de Déleo, offrent l’avantage de disposer de pièces à main de taille et de forme différentes. « Cela permet de traiter des zones difficiles d’accès comme la culotte de cheval ou le double menton », explique le docteur James Schinazi, médecin esthétique. Les meilleures indications ? Les amas graisseux localisés : l’abdomen, les poignées d’amour, l’intérieur et l’extérieur des cuisses, le dessus des genoux. Côté contre-indications, il est important de noter que les personnes atteintes du syndrome de Raynaud ne pourront utiliser cette technologie.

En pratique. Une sorte de ventouse emprisonne le bourrelet et le refroidit pendant 50 minutes à 1 h 30. La zone traitée est ensuite massée et on repart chez soi la peau légèrement engourdie.

Les résultats. Trois mois pour un résultat définitif, sachant que l’on élimine 15 à 35 % du tissu graisseux par séance.

De 350 à 450 € la séance. www.cryolipolyse.fr

LES ULTRASONS QUI DÉSTOCKENT

Le principe. Les ultrasons sont utilisés depuis longtemps dans l’imagerie médicale pour réaliser des diagnostics, notamment pour les échographies. Indolores, ces ondes de faible intensité ont aussi la propriété de déstructurer les graisses en réserve dans les adipocytes, une propriété déjà utilisée en médecine esthétique.

En pratique. En 2017, la méthode se nomadise au moyen d’une ceinture à utiliser pendant une activité physique, en marchant par exemple. « Les résultats sont deux fois plus efficaces lorsque l’on bouge », explique Jacques Borgnon, l’ingénieur suisse qui a conçu Slim Sonic. Un appareil qui s’enroule autour de la taille, des bras ou des cuisses et que l’on active 20 à 40 minutes chaque jour.

Les résultats. Jusqu’à plusieurs centimètres en quelques semaines.

Slim Tonic, à partir de 595 € (modèle XS) ; slim-sonic.ch

L’ÉLECTROTHÉRAPIE QUI TONIFIE

Le principe. Aplatir le ventre et affiner la taille en tonifiant et en resserrant les muscles abdominaux au moyen d’une ceinture équipée d’électrodes.

En pratique. On porte la ceinture 25 minutes par jour, cinq jours par semaine à la maison, au bureau ou en voiture. Cette année, Slendertone, la marque leader de l’électrostimulation commercialise un modèle qui fait travailler tous les muscles abdominaux, y compris les plus difficiles à mobiliser : le grand droit, et le muscle transversal, dans une version connectée.

Les résultats. Un ventre tonique en six semaines.

Slendertone Connect Abs, 199 €.

LE PALPER-ROULER QUI SCULPTE

Le principe. Il consiste à aspirer et à rouler la peau au moyen d’une machine afin de lisser la cellulite, de raffermir l’épiderme et de remodeler la silhouette. Connue sous le nom d’endermologie ou Cellu M6, la marque LPG commercialise sa dixième génération d’appareils depuis vingt ans. Aussi utilisée en milieu médical (traitement des cicatrices, œdèmes, fibroses) qu’en esthétique, cette technologie bénéficie de 145 études scientifiques dont 32 publiées par Medline*.

En pratique. Ce procédé mécanique masse et tapote, active le drainage lymphatique, déloge les graisses localisées, assouplit les capitons indurés et entretient la jeunesse de la peau en augmentant la synthèse de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique.

Les résultats. Compter un minimum de dix séances en institut ou chez le kiné.

LPG Alliance, 60 € en moyenne la séance.

* Medline, Medical Literature Analysis and Retrieval System Online, la base de données bibliographiques regroupant la littérature relative aux sciences biologiques et biomédicales.